NOTRE HISTOIRE

Située au cœur de la vallée de la Marne (Sud de l’Aisne), la brasserie Les 3 Loups est implantée sur le hameau de Courcelles,  commune de Trélou-sur-Marne.

Le brasseur, artisan dans l'âme, après avoir parcouru la France et la Belgique dans le but d'étancher sa soif de connaissance, rentra "au  pays" pour y brasser ses bières, fruits de son voyage et de son amour pour le dît breuvage.

La brasserie produit des bières d’inspiration belge, légères, subtilement épicées et finement houblonnées, mais au fil de ses rencontres et voyages, e brasseur à initier de nouvelles recettes et expériences en appliquant toujours le même savoir faire et la même exigence.

Ces bières sont un hommage aux gens de la région qui en chaque saison pourront ainsi trouver récompense à leur labeur.

Voici comment, au coeur de la vallée de la Marne, berceau de légendes et de traditions, la brasserie ouvrit ses portes un dimanche d'octobre...

LA LEGENDE

Au commencement, ils étaient Trois,


Tout a commencé il y a fort longtemps, à une époque jusqu'où les souvenirs des anciens ne remontent plus, une époque dont il ne reste pas de témoin si ce n'est un nom ... Tréloup.

Si en vous baladant dans Trélou-sur-Marne vous demandez à l'un de ses habitants d'où  vient le nom de son village, il vous parlera très certainement de "tre lodive" (en latin : les trois cabanes), et ce sera juste, enfin ...  en partie.

L'histoire a retenu que le village se serait constitué autour de trois cabanes, mais jamais vraiment personne ne s'était demandé qui alors y vivait. Les premières traces de Trélou remontent à l'an mille et c'est probablement à cette époque que tout a commencé...

« Vivaient en ces temps là, trois loups, il faut dire qu'à cette époque les loups et les hommes s'entendaient mieux que de nos jours, ils vivaient donc tous ensemble dans une harmonie parfaite. Les saisons passaient et les voyageurs aimaient à s'arrêter dans le village où, toujours une ambiance festive régnait. Mais les loups, habitués à vivre en petit comité, avec leur caractère de loups, leurs habitudes de loups, et leurs manières de loups commencèrent à attirer l'attention. Et bientôt l'époque où hommes et loups fêtaient ensemble toute l'année, fut rapidement une lointaine vision. Les Hommes arrivèrent à regarder les Loups différemment, puis, un jour la foule commença à se gonfler d'une colère sourde et aveugle. Les Loups comprirent vite qu’ils devraient bientôt, quitter leur village, ou bien changer quelque peu...
 
Par chance à cette époque les choses étaient bien plus simples et les sorciers moins discrets, celui de Tréloup fatigué de ces colères se trouva tout enclin à aider les Trois canidés. Il tira de l'un de ses vieux grimoires une mystérieuse formule, une potion qui leur permettrait bientôt de résoudre leur problème et de vivre à nouveau au village, en toute sérénité. Toute une journée, ils firent ensemble mijoter une grosse marmite, ils la laissèrent ensuite refroidir toute la nuit, et au petit matin, il ne restait plus que trois grands hommes, souriant jusqu'aux oreilles, heureux du tour qu'ils avaient joué.

Une fois ce dernier tour de malice accompli, l'apothicaire choisit de quitter le village et de reprendre les routes, mais avant cela il remit aux trois nouveaux hommes une dernière recette, il leur expliqua comment procéder pour annuler le sortilège, il leur donna la formule qui leur permettrait de revenir en arrière le jour venu.

Un printemps passa et les Loups, bien heureux d'avoir chassé la colère de leur village, ne pensaient déjà plus à cette idée...

La vie reprit ainsi son cours normal. Pendant des siècles et des siècles, et tout aurait continué comme cela, si par hasard, le brasseur du village, en quête de la bière parfaite, n'avait sans le savoir mélangé certains ingrédients. Dans la grosse chaudière il avait fait bouillir son moût plus longtemps et plus fort. Quelques mois plus tard, après une longue semaine d'ouvrage, il ouvrit une bouteille et remplit trois verres.»

L'Histoire ne l'explique pas, mais depuis lors, certains soirs, le village de nouveau s'anime, de ferveur, de rires et de cris.


Voilà peut-être comment,  une fois la nuit tombée, on peut entendre à nouveau, du fond de la vallée, hurler à la Lune, Trois Loups, qui n'avaient jamais quitté leur village.

  • Facebook
  • Instagram

A consommer avec modération - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé - Mentions légales  - Tous droits rérservés - CGV - © 2016 par Brasserie Henriet-Benoist